Nature

On prend l’air !

Après plus d’une année à vivre sous la pression du Covid-19, nous avons tous envie et besoin de prendre l’air. Voici donc quelques idées de balades ou d’activités pour sortir de chez soi, accessibles facilement quand on habite en ville.

Le savez-vous ?

Le GR 39 traverse Rennes, d’un parc à l’autre

Moins fréquenté que le GR 34, le célèbre sentier des douaniers qui fait le tour de la Bretagne par la côte, le sentier de grande randonnée GR 39 la traverse, reliant le Mont Saint-Michel à l’estuaire de la Vilaine à Guérande : 350 km de marche pour faire le lien entre la Manche et l’océan Atlantique.

Pour l’étape rennaise, le GR 39 offre un parcours urbain original au fil des espaces verts. En commençant par le parc de Bréquigny, au sud. Après le passage dans le centre historique et le franchissement de l’Ille, on arrive aux Prairies Saint-Martin au bord du canal. Puis, c’est à travers le parc des Gayeulles, au nord, que le GR 39 se fraie un chemin pour sortir de la ville.

ille-et-vilaine.ffrandonnee.fr

mongr.fr

On a testé

Découvrir la Vallée de la Vilaine

Entre Rennes et Laillé se trouve… la Vallée de la Vilaine. 27 itinéraires sont proposés pour la parcourir à pied, à vélo ou même en kayak. La promesse ? Du vert, du vert, du vert (et de l’eau, aussi). Enfourchez votre bolide, c’est parti pour la balade !

C’est décidé, ce week-end, on part faire du vélo en amoureux dans la Vallée de la Vilaine. Objectif : suivre l’itinéraire « Voie des rivages » pour rallier le Boël et ses impressionnantes falaises de schiste rouge. De Rennes, près de 20 km en longeant (plus ou moins) la Vilaine.

L’équipement

Samedi, 12h30. Bouteille d’eau : check. Compotes pour goûter : check. Casques : check. Ne manque plus que les vélos. Certes nous en avons, mais pour faire 40 km en un après-midi, on va peut-être s’aider d’un électrique. N’est pas Raymond Poulidor qui veut. Direction la Maison du vélo de Rennes pour en louer deux. En cinq minutes l’affaire est faite et nous voilà, place de la Gare, parés au départ.

C’est par ici

Après quelques détours pour trouver le chemin, nous tombons sur le balisage « Vallée de la Vilaine – Voie des rivages » près d’Apigné. Parfait ! Au fil des kilomètres, nous passons les différentes écluses posées sur le fleuve et observons les paysages. Les reflets du soleil sur l’eau ont un petit quelque chose de magique et le dépaysement est là. « Regarde, il y a des cygnes », me souffle Julien en ralentissant. Ouaaaah ! Un peu loin, on croise même des chevaux sur le bord du chemin. J’adore.

Pause

Après une bonne quinzaine de kilomètres, c’est l’heure d’une petite pause bien méritée. Au pied de l’écluse de Mons, assis au soleil sur un ponton, on ferait bien une petite sieste. D’autant que la selle commence à se faire douloureusement sentir. « Ça ne te dit pas de rentrer ? Je commence à avoir mal », grimace Julien. Moi aussi mais sûrement pas, on n’est plus qu’à 5 km du Boël ! Allez, une compote et ça repart.

À plat

Un peu après Pont-Réan, le sort se range finalement du côté de Julien : la batterie de mon vélo tombe à deux barres sur cinq… Pas le choix, il faut faire demi-tour. Si près du but, c’est rageant, mais c’est notre faute : en restant sur le chemin de halage sans couper par la forêt, on a rallongé l’itinéraire et fatigué nos montures.
Le Boël, ça sera donc pour la prochaine fois. D’ailleurs… on fait quoi
le week-end prochain ?

Vallée de la Vilaine

Sur le site Vallée de la Vilaine, 27 itinéraires à parcourir à pied, à vélo ou en kayak sont proposés, entre Rennes et Laillé. Ils empruntent parfois des chemins balisés… ou s’aventurent à travers bois et prairies. À vous de choisir votre préféré !

valleedelavilaine.fr

On grimpe !

Ouvert depuis le printemps, un mur d’escalade se dresse dans le parc du Berry, à Villejean. Cet équipement est tout public, à partir de 6 ans (sous surveillance). La hauteur est de 3,5 m maximum. Certaines façades peuvent être grimpées en s’assurant (avec des cordes).

Où peut-on faire un barbecue ?

Envie de sortir de son appart’ pour pique-niquer au grand air ? Des barbecues sont installés, en accès libre, dans une dizaine de parcs rennais, notamment dans le plus grand de la ville, les Gayeulles. On peut aussi faire griller ses brochettes plage de Baud-Chardonnet, aux Prairies Saint-Martin et près de l’auberge de jeunesse, dans le parc de Sibiu et promenade des Petites-Cours, dans le parc de Villejean, aux étangs d’Apigné.

Parc Oberthür, il y a un « barbecue connecté », c’est-à-dire une plancha électrique que l’on peut démarrer via une application sur son smartphone, Cooxy. Deux autres planchas de ce type devraient bientôt être installées, parc de Maurepas et parc Saint-Cyr.

À noter aussi, à quelques minutes au sud de Rennes, un autre super spot : la plage de Vern-sur-Seiche, où l’on peut en plus piquer une petite tête dans l’étang.

Envie de prendre une bouffée d’air et d’art ?

Rendez-vous à Bécherel, l’occasion de découvrir la Maison du Livre, un lieu culturel d’exploration artistique autour de la thématique du livre et des écritures.

maisondulivredebecherel.fr


Autres articles

Logo Rennes